PARTAGER

 

Colbert au service de L14 Tu as décrété une loi De grande importance Qui ne fait pas de différence Un code noir Code secret Qui se fait respecter Un code à décrypter Pour tous les cobayes Fixant le statut des esclaves Dans les Antilles exclaves Cette loi fait des captifs actifs Des meubles Qui ne peuvent être achetés La servitude à son summum D'un jouet D'un pantin D'un prisonnier D'un assujetti Qui souhaite être affranchi De son tyran Il s'appelait Floyd George Floyd Un genou fermement appuyé sur le cou A terre Implorant Au bord de l'asphyxie Pendant huit minutes et demie Maltraitance Esclavage Abject et cruel Code couleur sanguine Colbert Je ne peux le concevoir Pourquoi elle Pourquoi lui Le noir Cette belle couleur de nuit Qui éteint toutes mes nuits Le rouge Ce ton malsain Qu’ils ont dans leurs mains Le rouge et le noir s’entremêlent Pour faire pèle mêle Pauvres esclaves de l’Afrique Qui pleurent au son des tam tam Les tam tam de l’Afrique Afrique à fric Il s'appelait Floyd George Floyd Un genou fermement appuyé sur le cou A terre Implorant Au bord de l'asphyxie Pendant huit minutes et demie Son coeur bat de moins en moins vite 46 ans de vie balayé en 8 minutes Par les forces de l'ordre du monde entier Appelé le code noir


Publié le 11/06/2024 / 7 lectures
Commentaires
Publié le 12/06/2024
Nouveau drame devenu un nouveau symbole moderne d’un racisme d’une autre époque et pourtant, tout semble s’accorder pour que demain soit toujours plus honteux et violent, le monde vacille.
Connectez-vous pour répondre