Gorges de sel

Dans la chambre de marbre aux portes de grenat Le souffle lourd et lent de la nuit solitaire Foule le doux velours d’un rare reliquaire Où repose une mèche au reflet incarnat.   De longs cierges de cire en signe d’apparat Brûlent infinime…

Ode à Zinou

Je suis triste Triste et mélancolique Depuis un certain âge   Depuis qu'il est parti Pour un pays lointain Comme une étoile filante Et ne plus revenir Pour rire Pour demain   Neuf mois Nous avons vécu ensemble Une certaine grossesse Nou…

la fille de la place

Assise à la terrasse d'un café Le soleil très haut la fixait Je l'aperçue dans un coin de la place Prête à ne pas céder son espace La comédie était prête Les spectateurs étaient en place lL faisait beau il faisait chaud Le parvis grouillait de…

Artifices d'histoires

Quelques étoiles d’or au-dessus de la terre Dansent comme du feu descendu d’un bougeoir Le long d’un noir vitrail que des coups de grugeoir Ont poli dans le sang d’un invisible verre.   Des masques à visage et des morceaux de pierre Ignor…

Sortilège du soufre

Frileusement posé sous une ombre de pin Le ciel gomme la mer tapie au fond du sable D’où parfois les remous d’un parfum redoutable Plissent un éventail au visage poupin.   Des cigales en feu sur un bout de lopin Grignotent le silence à la …

Sortilège du soufre

Frileusement posé sous une ombre de pin Le ciel gomme la mer tapie au fond du sable D’où parfois les remous d’un parfum redoutable Plissent un éventail au visage poupin.   Des cigales en feu sur un bout de lopin Grignotent le silence à la …

L'été d'avant : la vérité sur Sara Ventura

  Sara s’imaginait le visage renfrogné de Salvatore alors qu’elle contemplait les yeux rieurs de ses amies. En revoyant l’image du vieil homme, elle s’absentait de sa propre soirée comme si elle s’enterrait déjà chez sa famille du Sud. Après une sem…

Pendulaire lenteur

En traversant la nuit au bord d’une terrasse Le promeneur muet contemple le désert Rougir comme une flamme au-dessus d’un haubert Que le vent du silence orne de sa tignasse.   Les éclats d’argent pur d’une riche cuirasse Transpercent l’ho…

Le peuple des combat shoes

On m’a souvent répété que je manquais de ma-tu-ri-té. Mes parents, mes professeurs et un peu tout le monde me le répétaient si naturellement que je n’aurais jamais osé leur en demander le sens. Non par peur d’avoir eu l’air idiot. J’ai toujours …

Pourpre céleste

Autour des sangles d’or d’un mirage en couleur Des cendres de lumière effleurent de leur braise La rocaille d’un puits creusé sur la falaise Que la mer a prêtée aux mains d’un ciseleur.   Des rivages de feu comme des bruits de pleur Longe…