Vous êtes sur la plateforme d’écriture. Pour accéder à la boutique cliquez ici Aller sur la boutique

Nouvelle finale d'Ambre gris

Je viens de changer la finale de mon roman. Je suis content.   L’histoire aurait mieux fait de s’arrêter là, mais on ne choisit pas la fin, on la subit. Quelques jours plus tard, mon fils, Maurice avait son examen de maths et lui et moi craignions …

La fillette aux éclats de vers

Ce texte est un hommage en pensées à Gisèle Prévoteau, auteure et amie partie trop tôt.  La fillette aux éclats de vers La fillette aux éclats de vers, ne gravera plus l’écorce de mon cœur. Elle n’inscrira plus la beauté de son âme en sursis ; cell…

Au peuple des mots...

Lorsque dimanche après-midi j'écrivis à Léo, je ne savais absolument rien du site "LePeupleDesMots". A ma première promenade, je découvre avec mille palpitations un extrait de Véronique Brésil. Aujourd'hui encore je me rappelle ses combats pour trouv…

L’écho d’un ailleurs peint au reflet d’un soleil.

Ton royaume, rêverie où je demeure Feuilletant, aux couleurs déployées d'un ailleurs, Les images enchaînées où se dévoile La fraîcheur d'un charme dont le cœur se voile. Illuminé par des mots que peint de sève Aux arabesques d'un bonheur, d'où s'élè…

A plaire sans péril, il manque l'essentiel

Bientôt retraité aux jeux de vieux il faut que j'adhère Alors je m'entraîne à regarder les autres sans rien faire A travers la fenêtre voir le monde se remuer Celui des hommes et aussi celui des ramiers   Devant chez moi il y a trois charmantes …

Le déserteur, par Boris Vian

Ces paroles de chanson écrites par Boris Vian en 1954 résonnent plus que jamais dans notre triste actualité mondiale. Chanté aussi bien par Serge Reggiani que Joan Baez, « le Déserteur » n’est ni pacifiste ni antimilitariste disait Boris Vian, mais p…

Mon astuce pour écrire

Un jour j’ai retrouvé un mot. Mon papa s’était mis en tête de relater son histoire. Son récit m’a d’autant plus ému que de deux lignes à peine il était composé. C'est sans doute en se relisant qu'il se sera découragé. Il ne connaissait pas l'astuce, …

Annonce GSM en introduction à l'avare de Molière

Dans ce si beau théâtre où je suis technicien Chaque soir je regarde jouer les comédiens Ils me font tant vibrer sous la plume d'écrivains En l’occurrence ce soir celle de Monsieur Poquelin ces acteurs tellement grands qu'ils me rempliss…

Comme... dégoupillé (extrait ambre gris à paraître en mai prochain)

Je savais qu’Ana était en couple, elle me l’avait fait comprendre. Elle avait également sous-entendu qu’elle aimait son compagnon, mais ses yeux disaient le contraire. Alors, bien qu’elle ne m’ait rien promis ou laissé espérer, son « fais attention à…

Le plein de nouveautés

Bonjour à toutes et tous,    Comme annoncé précédemment, un vent de nouveauté souffle sur cette plateforme que nous souhaitons toujours plus propice à la venue et au partage entre les auteurs et les lecteurs. Ce site est pour rappel passé 100% grat…