Vous êtes sur la plateforme d’écriture. Pour accéder à la boutique cliquez ici Aller sur la boutique

La liseuse professionnelle

PARTAGER
Ce texte participe à l'activité : Vous par un autre

             



 



                          La liseuse professionnelle. Elle achète. Elle achève. 1ère. 4ème de couverture. Elle les file. 



   Évite les pièges. Et vide les cartouches. Trêve de mauvais jeu. C’est un jour de rage et l'as à la gâchette a la cible en vue : le dire – l'oiseau – l’envol.



L'auteure : (féminin singulier) elle se rêve cœur inspirant – feuille femme et mère « d’herbe » – poème.



La voyelle (voyou, elle n. : sujet aux actes délictueux)



                    engage les pages. et transgresse



        les règles. les ailes sont l’une et l’autre.



    toi aussi par l’autre. et le cran s’enraye.



raté de percussion. munition hors d’état.



 



 



(Le tailleur) " Navré, revenez dans quinze jours, j’ai bousillé la braguette."



(Beckett, Fin de partie)


Publié le 31/10/2021 / 17 lectures
Commentaires
Publié le 31/10/2021
Ça sent le duel à la dégaine de mots les plus rapides de l'ouest. Tirer et loger dans la tête quelques mots percutants. Des mots qui claquent ou s'enrayent, pourvu qu'il y en ait d'autres... merci pour ce partage.
Publié le 26/03/2022
Je découvre ce texte aujourd'hui (et oui ta présence ici me manque alors je me replonge dans tes "anciens" écrits). La liseuse professionnelle qui dégaine sa critique face à l'écrit d'une auteure dépendante de son bon vouloir...ou non... Voilà à quoi ce poème me renvoie personnellement: à toutes les maisons d'éditions où j'ai tenté ma chance, mis mes mots dans les mains de "liseuses professionnelles" engageant malgré moi un duel (ce que je ressens dans ton poème) aphone au lieu d'un duo harmonieux... Merci Ally pour cette plume incomparable et inimitable que tu détiens et nous fais gentiment partager
Publié le 29/03/2022
Un texte, et interprétations multiples :)
Connectez-vous pour répondre